Historique

Créée en 1962 par Henri Germain DELAUZE, la Comex est née d’une passion : la mer et ses richesses, et d’un vaste projet : repousser les limites du travail sous-marin à des profondeurs extrêmes dans des conditions de sécurité parfaites et en donnant à l’homme les moyens d’assurer la perfection de son ouvrage.

Pour atteindre ce but, la Comex a dû innover dans toutes les disciplines concernées par cette entreprise gigantesque. Autant de territoires de recherche dont elle est le plus souvent pionnière. Autant d’avancées technologiques et industrielles dans lesquelles elle a fait la preuve de sa supériorité.

Dans les années 60, la Comex se positionnait déja sur le marché offshore en mettant à disposition des clients plongeurs et techniciens avec leurs équipements. Mais très vite, la Comex occupe une position de leader sur le marché international du pétrole offshore et devient la première société mondiale d’ingénierie, de technologie et d’interventions humaines ou robotisées sous-marines. Au travers des filiales créées, ses activités s’étendent alors sur les cinq continents avec le déploiement d’hommes de 30 nationalités différentes mais unis et guidés par la même culture d’excellence.


Parallèlement au développement des activités offshore, la Comex poursuit dans son nouveau Centre d’Essais Hyperbares conçu et développé en 1969, ses propres programmes de recherche sur les différents mélanges respiratoires  employés en plongée profonde (hélium puis hydrogène). Ces recherches aboutiront à de spectaculaires avancées dans ce domaine, dont plusieurs records mondiaux, tant en conditions réelles qu’en simulation. La Comex est d’ailleurs toujours détentrice du record mondial à -701 m réalisé dans les caissons du CEH en 1992 lors de l’opération HYDRA12.

 

Après la vente en 1992 de sa filiale pétrole offshore Comex Services au Groupe Stolt Nielsen, la Comex a poursuivi le développement d’une politique active de diversification et de transfert de technologies au sein de ses filiales. Elle reste alors présente dans le nucléaire, la conception, la fabrication et maintenance des caissons thérapeutiques et des submersibles, la recherche scientifique, la robotique, l’océanographie, le survey et l’archéologie sous-marine, passion de toujours d’Henri Germain DELAUZE.

 

Aujourd’hui, et après plus de 50 ans d’existence, c’est toujours la même passion qui anime chacun dans cette formidable histoire industrielle et technologique. Avec cinq départements dédiés, Espace, Marine, Innovation, Services, Ingénierie, la Comex reste plus que jamais tournée vers la conception, la mise au point et l’opération de systèmes innovants et performants, qu’ils soient destinés à être exploités à terre, en mer ou dans l’espace.

Henri Germain Delauze, un pionnier des grandes profondeurs

Comex.SA

36, bd de l’Océan – CS 80143
13275 Marseille – Cedex 9 –
FRANCE

+33 4 91 29 75 11

COMEX partenaire du chantier Merré

Le Chantier Merré situé au nord de Nantes est reconnu comme le multispécialiste de la construction navale. Avec la construction de huit navires militaires, des vedettes de 26,50 m pour les plongeurs démineurs de la Marine nationale,le chantier Merré enregistre la plus...

Fourniture d’un caisson de décompression projetable à destination de la Marine Argentine

Signé en début d’année, le contrat porte sur la fourniture d’un caisson de décompression containerisé à la Marine Nationale Argentine destiné à équiper un patrouilleur hauturier (OPV Offshore Patrol Vessel) qui sera livré par la société Kership Le caisson hyperbare...

L’entreprise lorientaise SHIP AS A SERVICE® ( SAAS) acquiert la branche Marine de la COMEX

Une alliance avec la COMEX qui donne naissance à une nouvelle structure immédiatement opérationnelle : « SAAS OFFSHORE »

CX3D – Modélisation 3D de satellites en orbite

Les débris spatiaux préoccupent de plus en plus la communauté spatiale. Une façon de réduire le nombre de débris consiste à prolonger la durée de vie des satellites

COMEX ORUS3D la photogrammétrie pour étudier les nodules polymétalliques sur le fond marin

La société marseillaise COMEX a réalisé la semaine dernière des essais en piscine avec son système de photogrammétrie 3D «ORUS3D» pour étudier et cartographier les nodules polymétalliques en haute mer. Ces concrétions métalliques, principalement composées de...

Sensibilisation aux risques d’hypoxie

Le centre d’Essais Hyperbare et Hypobare de la Comex recevait vendredi 16 novembre 2018 une délégation d’élèves et instructeurs de l’EPNER (École du personnel navigant d’essais et de réception) pour une sensibilisation aux risques hypoxiques.

ORUS 3D étend sa gamme avec le MOD300

COMEX innove encore avec un système ORUS 3D miniature. Après les modèles 1000, 3000 et 6000m, le MOD300 est là !Avec le système de photogrammétrie sous-marine ORUS 3D 3000 m opérant dans le monde entier depuis 2017, COMEX est parvenue à toucher une grande partie du...

Chambre Hypoxique : Préparation d’une plongée à 6 400 mètres d’altitude

Frédéric Swierczynski, plongeur de l’extrême, est venu se préparer à une plongée en haute altitude dans les lacs du volcan actif le plus haut du monde, Nevado Ojos del Salado dans les Andes. Cette préparation a eu lieu dans un simulateur d’altitude, le caisson...

Projet Trailer

TRAILER est un projet de deux ans visant à tester la coopération robotique de deux rovers pour des missions d’exploration de la surface lunaire.

L’expertise maritime de la Comex au service de la recherche sur les neutrinos

Sur les bases de son incomparable expérience des hautes pressions et des milieux extrêmes, la Comex intervient régulièrement sur des missions d’expertise et de conseil adaptées aux contraintes techniques et économiques de ses clients et partenaires, sur terre comme en mer.

Nouveaux matériaux intelligents pour les futures combinaisons spatiales

Toutes les agences spatiales se préparent à un retour de l’homme sur la Lune dans un futur relativement proche !
C’est dans ce contexte que l’Agence Spatiale Européenne (ESA) lance le projet « PEXTEX ».
L’objectif du projet est d’identifier pour les futures combinaisons spatiales de nouveaux matériaux et textiles intelligents.

Parc National des Calanques : Suivi des populations de corail rouge

Suivi des populations de corail rouge (Corallium rubrum) dans le Parc National des Calanques (Marseille), cinq ans après l’état zéro.Observations au-delà de 50 m de profondeur au Sud de l’île de Riou et dans le canyon de Cassidaigne, à partir du ROV APACHE et du...
Suivez l'actualité COMEX

Suivez l'actualité COMEX

Abonnez-vous a la Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Share This