Projet PEXTEX

n

Catégories

l

Commentaires

Publié

7 Mar, 2019

Auteur

Comex

Étude de nouveaux matériaux pour la future combinaison spatiale européenne pour l’exploration planétaire

Toutes les agences spatiales se préparent à un retour de l’homme sur la Lune dans un futur relativement proche !

C’est dans ce contexte que l’Agence Spatiale Européenne (ESA) lance le projet PEXTEX qui est l’acronyme de « Planetary EXploration TEXtiles ». L’objectif du projet étant d’identifier pour la future combinaison spatiale de nouveaux matériaux et textiles capables de résister aux environnements hostiles de la Lune et de Mars. 

Article mis à jour le 14/04/2023

Contexte

50 ans après les missions Apollo, l’exploration spatiale humaine est à l’aube d’une nouvelle ère, l’ESA et ses partenaires internationaux s’emploient au retour de l’homme sur la Lune. Établir une présence permanente sur la surface lunaire est le rôle des futures missions. C’est dans ce contexte que l’Agence Spatiale Européenne (ESA) a lancé le projet « PEXTEX » qui est l’acronyme de « Planetary EXploration TEXtiles »

Le but du projet

L’objectif du projet consistait à d’identifier pour la future combinaison spatiale européenne de nouveaux matériaux et textiles capables de résister aux environnements hostile de la Lune et de Mars. Signée le 17 janvier 2019, l’étude sur plusieurs années a été confiée à COMEX SAS, comme coordinateur, et à ses partenaires européens les allemands de DITF et les autrichiens de l’OeWF.

Le projet ayant pour but d’identifier, en complément des matériaux déjà existants sur les combinaisons spatiales, de nouveaux matériaux innovants et extrêmement robustes. Se prémunir des dangers, mais aussi analyser l’environnement, surveiller la santé des astronautes, etc. Les possibilités sont nombreuses. Par exemple, il y a sur la surface lunaire des pluies de micrométéorites; la recherche de textiles capables de garder leur intégrité structurelle est un défi de premier ordre, sachant les conséquences désastreuses que pourraient causer une déchirure de combinaison !

Pour cela, et afin d’être mieux adapté à cet environnement, l’étude permettra l’identification de matériaux capables de résister aux nombreuses agressions extérieures :

  • Le Régolithe, un de nos pires ennemis sur la Lune, fin comme du talc et composé de minuscules particules de silice, aiguisées comme des lames de rasoirs,
  • Les rayonnements solaires et cosmiques, nos pires ennemis, car il est très compliqué de s’en protéger avec une combinaison,
  • Le vide spatial,
  • Les températures extrêmes : la surface de la combinaison au soleil se porte à 150°C, alors que si elle passe à l’ombre elle chutera à -170°C,
  • Les micrométéorites, qui arrivent à 10 km/s et peuvent passer à travers une fine plaque d’aluminium.

Les matériaux qui ont été identifiés dans le cadre du projet PEXTEX ont été testés dans des installations de test avec les organisations partenaires en France, en Allemagne et en Autriche. Une plateforme dédiée a été conçue par les équipes de COMEX et utilisée sur le site de Marseille pour les essais spécifiques sous ultravide.

La conférence de clôture a été menée par COMEX fin mars 2023, au siège technique de l’ESA (ESTEC) en Hollande. Une vingtaine d’experts européens étaient présents et deux astronautes de l’ESA nous ont même fait le plaisir d’y participer. En effet, ces astronautes européens sont les prochains candidats potentiels pour revêtir une combinaison spatiale et explorer la Lune.

L’identification et le test de tels matériaux pourront servir au développement de futures combinaisons spatiales européennes pour les activités extravéhiculaires (EVA) sur le sol lunaire (puis celui de Mars) et ces combinaisons spatiales devront être conçues pour résister à des opérations de surface plus longues et plus fréquentes qu’au cours de la période Apollo.

Clôture du projet

Ce projet s’inscrit dans la stratégie d’exploration de l’ESA visant à retourner sur la Lune au cours des prochaines décennies. Tout comme le développement de GATEWAY, la future station spatiale en orbite lunaire. Cette station servira de « camp de base » pour effectuer des missions robotiques et humaines à la surface lunaire. Projet dans lequel COMEX a également participé pour l’ESA en partenariat avec Airbus, dans le cadre du développement d’un des modules de cette station spatiale, le module européen « ESPRIT ».

En conclusion, les matériaux ont été identifiés, fabriqués, puis testés dans des installations en France, en Allemagne et en Autriche. Une machine spéciale COMEX a été conçue pour les essais sous ultravide. Des astronautes européens ont également participé à la conférence de clôture du projet. Les matériaux identifiés pourront être utilisés pour le développement de futures combinaisons spatiales européennes pour les activités extravéhiculaires sur le sol lunaire et celui de Mars. Le projet PEXTEX s’inscrit dans la stratégie d’exploration de l’ESA pour developper les futures bases lunaires Lune et la future station spatiale internationale en orbite cislunaire, GATEWAY.

Machine spéciale COMEX dédiée aux essais sous ultravide

Conférence de clôture du projet – European Space Research and Technology Centre (ESTEC)

0 commentaires

Dernières actualités

Développement du système V-Care pour l’entrainement en toute autonomie des astronautes

Développement du système V-Care pour l’entrainement en toute autonomie des astronautes. Le consortium MEDES-COMEX a développé pour le compte de l'ESA un nouveau système de suivi pour les exercices physiques de l'équipage : bodytracking Visuel Contrôlé pour l'Exercice...

Catalyseur d’innovation en pression maîtrisée : secteur hydrogène

Catalyseurs d'innovation en pression maîtrisée : secteur hydrogène L'arrivée de l'hydrogène comme réponse supplémentaire aux besoins énergétiques marque une ère nouvelle et prometteuse dans la quête de solutions énergétiques durables et respectueuses de...

Maîtrisez les risques aquatiques : Les sessions de formation COMEX

Maîtrisez les risques aquatiques : Les sessions de formation COMEX Chaque année, des milliers de professionnels sont confrontés aux dangers et défis du travail dans des environnements aquatiques. Comprendre et maîtriser les risques associés à ces milieux est crucial,...

COMEX se pérennise

notre Présidente cède la totalité de ses actifs au Fonds de Pérennité COMEX, lui-même devenant le propriétaire, à vie du fonds, de la société.
Cette transmission permet de protéger la Société car elle ne sera plus jamais soumise à succession, rachats ou convoitise.

Service de location de caisson hyperbare conteneurisé

Comex propose un service de location de caissons hyperbares conteneurisés parmi sa gamme de produits et services. Ces équipements offrent une grande polyvalence

Projet Enduruns

le projet ENDURUNS a pour objectif de développer un véhicule sous-marin autonome fonctionnant à l’aide de piles à hydrogène à longue endurance

Suivez l'actualité COMEX

Suivez l'actualité COMEX

Abonnez-vous a la Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Share This