Sensibilisation aux risques d’hypoxie

Déc 12, 2018 | actualité ingénierie et services

Le centre d’Essais Hyperbare et Hypobare de la Comex recevait vendredi 16 novembre 2018 une délégation d’élèves et instructeurs de l’EPNER (École du personnel navigant d’essais et de réception) pour une sensibilisation aux risques hypoxiques.

©EPNER

L’EPNER

Créée en 1946, au sein de DGA Essais en Vol (anciennement centre d’essais en vol /CEV), pour former les équipages impliqués dans les vols d’essais; il s’agit d’un enseignement théorique et de la réalisation d’exercices d’essais pratiques qui permettent de tester en vol les caractéristiques des aéronefs, dans les meilleures conditions de sécurité. Elle forme : des pilotes d’essais, des ingénieurs, des mécaniciens et expérimentateurs navigants d’essais, des contrôleurs aériens pour les essais en vol.

Située à Istres depuis 1962, l’EPNER exerce ses activités au sein de la DGA (Délégation Générale pour l’Armement). Ceci confère à l’école une position unique entre les forces armées et l’industrie d’une part, et entre les activités d’essais des secteurs militaires et civils d’autre part. L’EPNER enseigne aux équipages dans ces différents domaines depuis plus de 70 ans.

La haute qualité de cet enseignement, basé sur un travail d’équipe entre pilotes, ingénieurs et contrôleurs aériens, est reconnue dans les plus hautes instances de la communauté aéronautique internationale.

Simulateur d’altitude Comex

Destiné à des essais hypobares dans le domaine de l’aéronautique et de l’espace, le centre d’Essais de la Comex s’est doté depuis 2017 d’une chambre hypoxique, appelée aussi caisson hypobare ou simulateur d’altitude.

La possibilité de reproduire dans cette chambre hypoxique de 20m2 des vols jusqu’à 40 000 mètres d’altitude (131 000 pieds), permet à nos partenaires, les principales organisations et industries européennes et mondiales du secteur de l’aéronautique et aérospatiale, de réaliser avec l’aide de nos équipes des tests sur l’humain, comme dans le cas présent une mise en situation d’hypoxie mais aussi des tests de qualification sur des équipements et matériels.

La maîtrise des conditions extrêmes de pression et de température permet à notre entreprise d’être impliquée dans une très large palette de projets.

Mise en situation d’hypoxie

Apprêté pour l’occasion en simulateur de vol ce test avait pour but de permettre aux élèves de l’EPNER d’expérimenter dans des conditions les plus réalistes possibles différentes situations de mise en hypoxie.

Cela a permis l’exposition d’un équipage à une hypoxie dans le but de tenter d’identifier les éventuels signes physiologiques précurseurs.

De permettre une détection des défaillances sur le matériel comme les masques ou encore des dommages structuraux sur l’avion (dépressurisation, etc.).

Des dangers liés au vol en haute altitude.

Les élèves devaient alors dans ces situations mettre en application des techniques pour ramener l’équipage au sol ou vers une zone d’éjection.

Surveillance médicale

L’assistance médicale a été assurée par l’Institut de Physiologie et de Médecine en Milieu Maritime et en Environnement Extrême « PHYMAREX » qui regroupe un ensemble de médecins et d’infirmiers issus essentiellement de l’Assistance Publique de Hôpitaux de Marseille (APHM) et plus précisément du Centre hyperbare du CHU de Sainte Marguerite. Les adhérents opérationnels sont formés à la médecine hyperbare et/ou à la médecine d’urgence et/ou à la médecine aéronautique et aérospatiale.

Cette assistance est placée sous la direction du Docteur Mathieu COULANGE, médecin urgentiste spécialisé en médecine hyperbare, en médecine maritime et en médecine aéronautique. Responsable du service de médecine hyperbare, subaquatique et maritime du CHU de Sainte Marguerite.

L’expertise maritime de la Comex au service de la recherche sur les neutrinos

Sur les bases de son incomparable expérience des hautes pressions et des milieux extrêmes, la Comex intervient régulièrement sur des missions d’expertise et de conseil adaptées aux contraintes techniques et économiques de ses clients et partenaires, sur terre comme en mer.

Nouveaux matériaux intelligents pour les futures combinaisons spatiales

Toutes les agences spatiales se préparent à un retour de l’homme sur la Lune dans un futur relativement proche !
C’est dans ce contexte que l’Agence Spatiale Européenne (ESA) lance le projet « PEXTEX ».
L’objectif du projet est d’identifier pour les futures combinaisons spatiales de nouveaux matériaux et textiles intelligents.

Parc National des Calanques : Suivi des populations de corail rouge

Suivi des populations de corail rouge (Corallium rubrum) dans le Parc National des Calanques (Marseille), cinq ans après l’état zéro.Observations au-delà de 50 m de profondeur au Sud de l’île de Riou et dans le canyon de Cassidaigne, à partir du ROV APACHE et du...

Des abysses aux étoiles

En ce début d'année 2019 qui verra la célébration des cinquante ans du premier pas de l'homme sur la Lune, le département Espace vient de terminer les tests de simulations autour du module "ESPRIT" de la future station spatiale lunaire "GATEWAY". Réussite des essais...
Suivez l'actualité COMEX

Suivez l'actualité COMEX

Abonnez-vous a la Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Share This

Share This

Share this post with your friends!

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer