Concevoir une base lunaire à l’aide des technologies d’impression 3D

Juil 3, 2018actualités espace

Les déchets sont des ressources ! même sur la lune

Le 8 janvier 2018. L’agence Spatiale Européenne (ESA) a confié au Consortium URBAN, qui comprend la COMEX à Marseille, LIQUIFER Systems Group et SONACA Space GmbH, sous la direction de OHB System AG, l’étude « Concevoir une base lunaire en utilisant les technologies d’impression 3D ». L’équipe évaluera la faisabilité et la mise en œuvre de la fabrication de couches additives dans la construction, l’exploitation et l’entretien d’une base lunaire.

La logistique et l’acheminement des objets nécessaires dans l’espace ou sur une surface planétaire demeurent l’une des contraintes majeures dans les missions spatiales humaines à long terme. Les experts du secteur spatial ont montré un grand intérêt pour l’utilisation des ressources lunaires en tant que prochaine étape logique dans la mise en œuvre d’une stratégie globale d’exploration humaine du système solaire.

Par conséquent, la clé de toute présence durable dans l’espace est la capacité à fabriquer les structures nécessaires, les articles et les pièces de rechange, sur place et à la demande. Cela peut réduire le coût et le volume des missions de fret lancées depuis la Terre, si une partie substantielle des éléments nécessaires aux missions de longue durée peut être produite localement. Les technologies de fabrication additive représentent une solution potentielle pour atteindre cet objectif, car elles peuvent réduire les délais depuis la conception jusqu’à la mise en œuvre et réduire les déchets de fabrication, tout en augmentant la recyclabilité et la capacité à produire des pièces optimisées à la demande.

L’étude URBAN examinera la capacité de ces techniques de fabrication additive en réalisant deux enquêtes parallèles. La première concerne la cartographie du matériel requis pour une base lunaire humaine permanente.  L’autre enquête est une analyse des technologies de fabrication de couches additives disponibles et de leurs capacités potentielles dans un environnement lunaire. L’évaluation comprend l’état de l’art de l’impression 3D liée à plusieurs matériaux tels que les métaux, les polymères, les céramiques, le béton, les ingrédients alimentaires, les tissus vivants et même … les dechets.

Simulateur de rover lunaire COMEX
Habitat lunaire de la COMEX SHEE

Habitat SHEE et le scaphandre Gondolfi

Une base lunaire conceptuelle RegoLight (Crédit : LSG)

Les entités intéressées à participer à ces enquêtes sont invitées à nous contacter 

COMEX S.A.

Dr. Peter Weiss
Chef du Département Espace
E-Mail: p.weiss@comex.fr
Tél : +33 4 91 29 75 36

OHB System AG

Dr. Marco Berg
Chef du Département Vols Spatiaux & Exploration
E-Mail: marco.berg@ohb.de
Tél : +49 421-2020-609

Antonella Sgambati
Ingénieur Système, Vols Spatiaux Habités
E-Mail: antonella.sgambati@ohb.de
Tél : +49 421-2020-9494

 

LIQUIFER Systems Group

Dr. Barbara Imhof
CEO
E-Mail: barbara.imhof@liquifer.com
Tél : +43 1 21885-05

 

SONACA Space

Anna Daurskikh
Ingénieur Système
E-Mail: anna.daurskikh@sonaca-space.com
Tél : +49 (0)30 6392 6072

L’expertise maritime de la Comex au service de la recherche sur les neutrinos

Sur les bases de son incomparable expérience des hautes pressions et des milieux extrêmes, la Comex intervient régulièrement sur des missions d’expertise et de conseil adaptées aux contraintes techniques et économiques de ses clients et partenaires, sur terre comme en mer.

Nouveaux matériaux intelligents pour les futures combinaisons spatiales

Toutes les agences spatiales se préparent à un retour de l’homme sur la Lune dans un futur relativement proche !
C’est dans ce contexte que l’Agence Spatiale Européenne (ESA) lance le projet « PEXTEX ».
L’objectif du projet est d’identifier pour les futures combinaisons spatiales de nouveaux matériaux et textiles intelligents.

Parc National des Calanques : Suivi des populations de corail rouge

Suivi des populations de corail rouge (Corallium rubrum) dans le Parc National des Calanques (Marseille), cinq ans après l’état zéro.Observations au-delà de 50 m de profondeur au Sud de l’île de Riou et dans le canyon de Cassidaigne, à partir du ROV APACHE et...

Des abysses aux étoiles

En ce début d'année 2019 qui verra la célébration des cinquante ans du premier pas de l'homme sur la Lune, le département Espace vient de terminer les tests de simulations autour du module "ESPRIT" de la future station spatiale lunaire "GATEWAY". Réussite des...

Restons connectés

Suivez l'actualité COMEX

Suivez l'actualité COMEX

Abonnez-vous a la Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Share This