« Lâché » de ballons à la COMEX !

n

Catégories

l

Commentaires



Publié

06/21/2018
î„„

Auteur

Comex

Juin 21, 2018

L’équipe du département Espace n’arrête plus de « lâcher» des ballons ! Bon, ceux-là sont stratosphériques et destinés à des applications scientifiques et technologiques, que ce soit au travers du programme TRITON, financé par le Pôle Mer Méditerranée dans le cadre du dispositif NEPTUNE (surveillance maritime), et des campagnes de « crowd-flying », concept pour lequel Comex Espace et notre partenaire Zero2Infinity ont été récompensés par l’ESA (Agence Spatiale Européenne).

Téléchargez le communiqué de presse

Projet TRITON

 

Surveillance maritime avec des plateformes Ă  haute altitude

  L’objectif du programme TRITON est de lancer depuis la mer une plate-forme stratosphĂ©rique de haute altitude (HAPS) Ă  partir de navire et de survoler une zone spĂ©cifique Ă  la surface de l’ocĂ©an en prenant des images au cours d’une journĂ©e.
Les lancements de ballons stratosphériques à partir de la terre sont limités par les restrictions légales et les conditions météorologiques. Le lancement depuis la mer permet en plus d’avoir des restrictions assouplies, de compenser les vents de basse altitude par le mouvement du navire. Le navire peut en outre adapter sa position de lancement afin de survoler une zone spécifique ou pour atterrir sur un point précis.
Les ballons stratosphĂ©riques sont une solution Ă©conomique et viable qui a un impact environnemental proche de zĂ©ro (le lancement lui-mĂŞme n’a aucune Ă©mission, pas de dĂ©bris en orbite ou la mer). De tels systèmes sont Ă©galement facilement accessibles Ă  diverses organisations pour atteindre les conditions proches de l’espace.
La surveillance maritime à partir de ballon stratosphérique est une alternative économique aux méthodes d’observation habituelles, satellitaire ou aéronautique.

Succès du test de surveillance marine 

La solution proposĂ©e a dĂ©montrĂ© que ces lancements depuis la mer permettent d’avoir des prĂ©dictions de trajectoire suffisamment prĂ©cises pour surveiller une zone spĂ©cifique avec des camĂ©ras. CamĂ©ras ayant une frĂ©quence plus Ă©levĂ©e que l’imagerie satellitaire et une portĂ©e spatiale plus Ă©levĂ©e que la surveillance aĂ©rienne.
Trois lancements consĂ©cutifs ont Ă©tĂ© effectuĂ©s avec une charge utile d’observation pour suivre une cible en mer, le navire « MINIBEX ». Cette dĂ©monstration a montrĂ© que de tels ballons stratosphĂ©riques peuvent ĂŞtre utilisĂ©s Ă  l’avenir comme rĂ©ponse rapide pour l’observation d’une zone prĂ©cise. Le programme TRITON a donc dĂ©veloppĂ© et lancĂ© une charge utile de 4kg environ Ă  partir de la mer et effectuĂ© des observations maritimes Ă  partir de la stratosphère.

COMEX partenaire des universités

En plus des trois lancements, l’Ă©quipe a Ă©galement lancĂ© avec succès un ballon contenant des instruments mis en Ĺ“uvre par l’IM2NP (Institut des MatĂ©riaux, MicroĂ©lectronique et Nanosciences de Provence UMR 7334 CNRS – Aix-Marseille UniversitĂ©). Cette quatrième charge utile, dĂ©veloppĂ©e par le dĂ©partement DETECT de l’IM2NP, a permis de fĂ©dĂ©rer compĂ©tences et savoir-faire dans diffĂ©rents domaines comme la transmission d’Ă©nergie, le rayonnement, la dĂ©tection et l’instrumentation autour d’un projet commun. L’objectif de cette mission Ă©tait de tester les capteurs dĂ©veloppĂ©s ou Ă©tudiĂ©s Ă  l’IM2NP dans des conditions spatiales. Par exemple tempĂ©rature, humiditĂ©, CO2, rayonnement solaire et UV, rayonnement neutronique et flux thermique. L’Ă©quipe Z2I a conçu une gondole, instrumentĂ©e par l’IM2NP permettant de suivre en temps rĂ©el le comportement des capteurs embarquĂ©s. Le succès de ce premier lancement ouvre la porte Ă  de nouvelles missions scientifiques dĂ©diĂ©es Ă  l’instrumentation spatiale.

Applications de TRITON

La mĂ©thode proposĂ©e par le programme TRITON facilite l’accès Ă  l’espace proche et est la première plate-forme de lancement ocĂ©anique basĂ©e sur une installation commerciale. C’est une approche unique en Europe et dans le monde entier aujourd’hui. L’utilisation d’un navire privĂ© de taille moyenne rĂ©duit les coĂ»ts associĂ©s Ă  ces lancements. Le service proposĂ© rend les essais suborbitaux et les opĂ©rations accessibles Ă  de nombreuses organisation et pays. Cette dĂ©monstration ouvre un tout nouveau champ de surveillance des ocĂ©ans : il peut s’agir d’une rĂ©ponse rapide Ă  des catastrophes telles que la pollution marine (dĂ©versements d’hydrocarbures). C’est une mĂ©thode d’observation discrète qui pourrait ĂŞtre utilisĂ©e pour le trafic maritime (lĂ©gal ou illĂ©gal), la surveillance et protection de la biodiversitĂ©.

Cette combinaison de technologies marines et spatiales permet Ă©galement de lancer des Ă©quipements dans Near Space avec des applications potentielles Ă  la qualification de technologie satellite, tests de nouveaux systèmes d’imagerie ou tests de systèmes de communication.

Conception du système de ballon stratosphérique TRITON

Pour le système TRITON, la plus petite architecture de ballon stratosphĂ©rique a Ă©tĂ© choisie. Ceux-ci prĂ©sentent l’avantage de pouvoir ĂŞtre lancĂ©s plus facilement depuis le poste de pilotage du navire. L’architecture de la plate-forme se compose d’une plate-forme avec le système d’observation et le train de vol qui hisse l’Iridium Tracker et les parachutes. Le système d’observation accueille un système de stabilisation Ă  3 axes, des batteries et la camĂ©ra de surveillance elle-mĂŞme. Des tests fonctionnels prĂ©liminaires (dans la stratosphère) et des essais d’Ă©claboussement ont Ă©tĂ© effectuĂ©s en mai 2018 pour prĂ©parer le système Ă  la campagne finale de dĂ©but juin 2018.

0 commentaires

Dernières actualités

Nouvelle génération de caisson de recompression pour la Marine nationale

Mise en service du caisson de recompression COMEX livré aux établissements SEE MERRÉ pour équiper la première vedette de support à la plongée de la Marine nationale

Rolex et Comex repoussent ensemble les limites de la pression

Rolex et Comex repoussent ensemble les limites de la pressionLes équipes techniques de Comex collaborent avec Rolex depuis de nombreuses années. Elles réalisent la conception et assurent la maintenance de machines spéciales automatisées de contrôle sous pression. Ces...

Alexandre Oskian nommé Directeur Général

Nomination au poste de Directeur Général Pour poursuivre la croissance et le développement de COMEX SAS, Alexandra OPPENHEIM-DELAUZE confie la Direction Générale à Alexandre OSKIAN. Riche de ses 16 années au sein de COMEX et armé de sa parfaite connaissance de...

Le campus Arts & MĂ©tiers d’Aix-en-Provence rend hommage Ă  Henri Germain Delauze

Ce 30 septembre avait lieu l'inauguration du bâtiment MEDIASTIAM - Espace Henri Germain Delauze sur le campus Arts & Métiers aixois.Un espace de 2 000 m² dédié à la formation, la recherche, l'innovation, l’entreprenariat et l'ouverture à l'international.Un bel...

V-Care

L’objectif des chercheurs est de contrĂ´ler la posture des spationaute lors de sĂ©ances exercices physiques dans un dispositif adaptĂ©.

Simulateur d’altitude

Le simulateur d’altitude Comex recrĂ©e les conditions de pressions en altitude. Il est un outil de rĂ©fĂ©rence pour l’industrie aĂ©ronautique …

Suivez l'actualité COMEX

Suivez l'actualité COMEX

Abonnez-vous a la Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Share This