La flotte Océanographique de la COMEX refait peau neuve

Fév 26, 2018 | actualités

La flotte Océanographique de la COMEX refait peau neuve

2018, année du renouveau pour la flotte COMEX.

 

Le Janus II, navire amiral de la flotte océanographique de recherche  de la COMEX, vient juste de subir une réfection complète de ses œuvres vives.

Ces travaux de carénage ont été effectués au chantier naval de Saint-Mandrier à l’IMS 700.
Outre la remise à neuf de la peinture muraille de la coque, l’équipage a réalisé de la maintenance mécanique sur les moteurs (2x 700Kw) dont la révision des turbos, la révision des propulseurs schottel azimutaux, le rehaussage du portique de mise à l’eau, la remise en état de la grue, ….

La mise au repos du Janus II a aussi permis aux équipes de la COMEX de prendre le temps de changer la connexion filaire du rov Super Achille (-1000m) par une nouvelle en fibre optique.

Les travaux à peine achevés le Janus II a repris la mer, direction l’autre côté de la méditerranée, pour de nouvelles missions.

La suite au mois de mars avec le carénage de l’autre navire océanographique de la flotte, le Minibex

Navires océanographiques COMEX

Avec les navires Janus II, Minibex et Survex, la COMEX possède une flotte océanographique privée, polyvalente et bien équipée pour intervenir de la surface à 2 500 mètres de profondeur. Ils sont dotés des équipements à la pointe de la technologie et en constante évolution pour répondre aux demandes des clients sur des marchés très divers. Ils embarquent également des personnels “maison” expérimentés, rompus à la mise en oeuvre de ces équipements sophistiqués et particulièrement réactifs dans un domaine où les imprévus ne sont pas rares. De nouveaux outils sont ajoutés régulièrement en fonction des besoins, les opérateurs se forment ainsi à des techniques nouvelles, renforçant leur expérience opérationnelle.

Outre leur rôle traditionnel de plateforme d’essais à la mer dans le domaine industriel, de fournisseur d’images sous-marines pour l’industrie de l’audiovisuel, leur collaboration avec la marine nationale et les organismes dépendants de la DGA, leurs missions de recherche d’épaves suite à un naufrage, un crash aérien ou dans le cadre d’une mission culturelle (archéologique) ou historique, l’assistance à la mise en place, à 2 500 mètres de profondeur, des éléments d’Antarès, le seul télescope à nutrinos sous-marin au monde, les navires océanographiques de la COMEX prennent leur part dans  un secteur qui suscite un intérêt  grandissant et pressant de la population et des autorités de l’Etat : la conservation du milieu marin.

LES NAVIRES COMEX

SURVEX

Vedette hybride transportable, avec coque en aluminium, spécialement conçue et équipée pour les missions de survey côtiers ou portuaires.

MINIBEX

Navire de recherche océanographique transportable par cargo pour les transits transocéaniques, le Minibex permet d’assurer des missions d’exploration et tout type de travaux sous-marins sur le plateau continental. Il présente notamment un ratio exceptionnel entre mobilité, équipage réduit et outils disponibles à bord.

JANUS II

Ce catamaran de 30 mètres de long est un navire océanographique à positionnement dynamique, entièrement construit en aluminium, offre une large plateforme de travail adaptée à une multitude de missions marines et sous-marines. Sa grande autonomie, 20 jours sans ravitaillement, et ses coûts opérationnels faibles, permettent des opérations hauturières complexes dans des budgets raisonnables.

L’expertise maritime de la Comex au service de la recherche sur les neutrinos

Sur les bases de son incomparable expérience des hautes pressions et des milieux extrêmes, la Comex intervient régulièrement sur des missions d’expertise et de conseil adaptées aux contraintes techniques et économiques de ses clients et partenaires, sur terre comme en mer.

Parc National des Calanques : Suivi des populations de corail rouge

Suivi des populations de corail rouge (Corallium rubrum) dans le Parc National des Calanques (Marseille), cinq ans après l’état zéro.Observations au-delà de 50 m de profondeur au Sud de l’île de Riou et dans le canyon de Cassidaigne, à partir du ROV APACHE et du...

Des abysses aux étoiles

En ce début d'année 2019 qui verra la célébration des cinquante ans du premier pas de l'homme sur la Lune, le département Espace vient de terminer les tests de simulations autour du module "ESPRIT" de la future station spatiale lunaire "GATEWAY". Réussite des essais...

Nouveaux matériaux intelligents pour les futures combinaisons spatiales

Toutes les agences spatiales se préparent à un retour de l’homme sur la Lune dans un futur relativement proche !
C’est dans ce contexte que l’Agence Spatiale Européenne (ESA) lance le projet « PEXTEX ».
L’objectif du projet est d’identifier pour les futures combinaisons spatiales de nouveaux matériaux et textiles intelligents.

Restons connectés

Suivez l'actualité COMEX

Suivez l'actualité COMEX

Abonnez-vous a la Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Share This

Share This

Share this post with your friends!

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer