La COMEX sur France 5 dans « L’homme qui voulait plonger sur Mars »

n

Catégories

l

Commentaires



Publié

10/16/2017
î„„

Auteur

Comex

Oct 16, 2017

Comex et le projet moonwalk et shee

Diffusion prévue sur France 5 le 24 octobre 2017 à 20h50

Un film écrit et réalisé par Thierry Robert

Co-écrit par Aurélie Saillard avec la collaboration de Alain Zenou

Production le cinquième rêve

Credit photo : ©andyparant.com – le cinquième rĂŞve

Alban Michon est plongeur professionel en millieu extrĂŞme, il a deja sillonĂ© notre Planète jusqu’au endroits les plus isolĂ©s, en s’imergeant sous les glaces des pĂ´les.

Aujourd’hui, il veut aller plus loin : plonger sur … Mars. Sa quĂŞte onirique, vĂ©ritable fil rouge du film, va nous plonger dans l’univers de la conquĂŞte spatial contemporaine. Nous nous faufilerons aux cotĂ©s des chefs d’agences spatiales internationales, de leurs ingĂ©nieurs, et des industriels de renom qui se livrent une compĂ©tition Ă©ffrĂ©nĂ©e pour remporter les grands dĂ©fis technologiques posĂ©s par cette aventure.

Visuellement superbe et combiné avec une rigueur scientifique extraordinaire, ce documentaire nous invite à découvrir les coulisses de la plus grande expédition de tous les temps.

Bande annonce

Au travers des projets MOONWALK et SHEE retrouvons dans ce documentaire l’entreprise COMEX

« Sa tablette tactile Ă©tanche permet de contrĂ´ler un robot Ă  distance, et dans un proche avenir, l’astronaute pourra le faire directement par un mouvement du bras ou de la main, comme avec une tĂ©lĂ©commande. Le scaphandre transmet Ă©galement tous les paramètres vitaux de son occupant. Il dĂ©tecte aussi les attitudes ou les mouvements anormaux qui pourraient entraĂ®ner sa chute. Nous pouvons mĂŞme simuler les dĂ©lais de transmission des donnĂ©es vers la Terre qui sont d’un peu plus d’une seconde au dĂ©part de la Lune, mais qui peuvent atteindre 23 minutes quand on se trouve sur Mars. »

Fruit d’une coopération internationale qui a réuni partenaires privés et institutionnels.

l’Allemand DFKI (coordinateur du projet, en charge du dĂ©veloppement du robot Yeno), le Belge Space applications services (gestionnaire du centre de contrĂ´le et de l’intĂ©gration homme/machine), l’Anglais Airbus Group Innovation (suivi des paramètres vitaux de l’astronaute), l’Espagnol INTA (mise au point des capteurs d’Ă©chantillonnage et responsable des essais sur le site de Rio Tinto), le NorvĂ©gien NTNU (Ă©valuateur des sorties extra-vĂ©hiculaires) ou encore l’Autrichien Liquifer Systems Group en charge du dĂ©veloppement des scenarios de mission.

 

Le projet SHEE

Qui signifie Self deployable Habitat for Extreme Environments, a débuté en janvier 2013. Forte de son avancée dans la technologie hyperbare et hypobare comme de son savoir-faire dans la robotique en milieux extrêmes, la Comex développe aux côtés de partenaires européens, un prototype d’habitat lunaire déployable pour une équipe de deux personnes et son système « support vie »

Le projet s’inscrit dans le cadre d’une recherche à long terme en architecture spatiale. Cette recherche est motivée par la volonté de stimuler les développements dans ce domaine et pour mettre en évidence les possibilités d’intégration de technologies existantes au bénéfice de l’utilisateur.

Cette étude montre qu’il existe des contraintes de design communes entre les applications terrestres en environnements extrêmes et les applications spatiales. Les solutions d’habitat développées pour le domaine spatial peuvent dès lors directement contribuer aux développements d’architectures terrestres. Outre les avancées et les transferts technologiques, cela permet également de réaliser des économies d’envergure du fait qu’un seul investissement répond à deux objectifs parallèles avec une réelle valeur ajoutée.

Les Ă©tudes en architecture spatiale peuvent contribuer de manière significative Ă  diffĂ©rents domaines liĂ©s au dĂ©veloppement durable: intĂ©gration d’infrastructures techniques dans une structure d’habitat ergonomique, modes de vie Ă©cologique, utilisation de matĂ©riaux avancĂ©s et de systèmes robotiques intĂ©grĂ©s. Le projet SHEE explore et met en Ĺ“uvre ces domaines d’application.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières actualités

Nouvelle génération de caisson de recompression pour la Marine nationale

Mise en service du caisson de recompression COMEX livré aux établissements SEE MERRÉ pour équiper la première vedette de support à la plongée de la Marine nationale

Rolex et Comex repoussent ensemble les limites de la pression

Rolex et Comex repoussent ensemble les limites de la pressionLes équipes techniques de Comex collaborent avec Rolex depuis de nombreuses années. Elles réalisent la conception et assurent la maintenance de machines spéciales automatisées de contrôle sous pression. Ces...

Alexandre Oskian nommé Directeur Général

Nomination au poste de Directeur Général Pour poursuivre la croissance et le développement de COMEX SAS, Alexandra OPPENHEIM-DELAUZE confie la Direction Générale à Alexandre OSKIAN. Riche de ses 16 années au sein de COMEX et armé de sa parfaite connaissance de...

Le campus Arts & MĂ©tiers d’Aix-en-Provence rend hommage Ă  Henri Germain Delauze

Ce 30 septembre avait lieu l'inauguration du bâtiment MEDIASTIAM - Espace Henri Germain Delauze sur le campus Arts & Métiers aixois.Un espace de 2 000 m² dédié à la formation, la recherche, l'innovation, l’entreprenariat et l'ouverture à l'international.Un bel...

V-Care

L’objectif des chercheurs est de contrĂ´ler la posture des spationaute lors de sĂ©ances exercices physiques dans un dispositif adaptĂ©.

Simulateur d’altitude

Le simulateur d’altitude Comex recrĂ©e les conditions de pressions en altitude. Il est un outil de rĂ©fĂ©rence pour l’industrie aĂ©ronautique …

Suivez l'actualité COMEX

Suivez l'actualité COMEX

Abonnez-vous a la Newsletter

You have Successfully Subscribed!

Share This