Le scaphandre GANDOLFI 2 a effectué ses premiers tests

Déc 12, 2016 | actualités

 Moonwalk, le programme européen d’entraînement des futurs spationautes, associe plusieurs entreprises européennes très en pointe dans le domaine spatial. Outre la Comex, responsable de l’étude, de la construction et du développement des scaphandres exosquelettiques, on retrouve dans le projet la société allemande DFKI, coordinatrice du programme et responsable du développement du robot Yeno, la compagnie belge Space Applications Services, en charge du centre de contrôle et des questions d’intégration homme/machine, les britanniques d’Airbus Group Innovation, responsable du suivi des paramètres biologiques des spationautes, la société espagnole INTA, en charge des essais sur le site du Rio Tinto, mais aussi l’autrichien Liquifer Systems Group, également partenaire du programme SHEE, ainsi que le norvégien NTNU, responsable de l’évaluation des essais de sorties extra-véhiculaires sur site sous-marin analogue.